Habel Hell Bokh (Kaïn)

Le chevalier rouge qui fit trembler Kabalaa et Orogund

Description
Nom:Habel Hell Bokh (Kaïn)
Race:Humain
Sexe:Mâle
Naissance:5 Vacuus 10169
Âge (en date du 10218):49 ans
Catégorie:PJ
Joué par:Sauriel
Occupation:Guérrier

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Campagnes associés au héro
  • Anèshvanna Melakiel: De retour au pays
  • Cycle Orokh - IV - L'Héritage du sang
  • Détails
    Mon vrai nom est Sir Habel Hel Bokh, bien que j'ai perdu le droit de le porter il y a bien longtemps. Je suis maintenant connue sous le nom de Kaïn, le chevalier rouge. Vous ne connaissez pas ma légende? Vous allez la connaître bien assez tôt. J'en ais tuer d'autre vous savez? Alors taisez-vous et écouter et si jamais vous avez des informations vous êtes mieux de me les donner.

    Où en étais-je… Ah oui, ma légende. A Marm Hel Bokh elle est bien connue, assoiffé de sang, tuant tout sur son passage! Buvant du sang de mes vicitmes... un peu exagéré cette dernière affirmation. Quoiqu’il est vrai que j'ai eu mes moments ou j’ai beaucoup tué et que j'ai peut-être perdue la carte. Trop souvent peut-être, c'était une drogue. Mais que voulez-vous mon arme était dédié aux meurtre! Ah ma cher scythe, celle que mon père m’avait offerte. Celle que les Hel Bokh se passait de génération en génération.

    Celle qui a chaque fois que je prend une vie, un peu de sang de ma victime apparait dans le pommeau. Elle est presque pleine maintenant..... ca me fait peur. Oui! Ca me fait peur et je ne me gène pas pour le dire! Ma scythe a pris la vie de trop d'innocent, était-ce cause de moi? Peut-être a-t-elle sa propre intelligence je ne sais pas.

    Bon sang je m'égare encore!!! Tout ça pour dire que pour un homme qui devait être un exemple de droiture, un homme qui était chevalier céleste dans l’armée divine d’Eojah. Qu’elle fils misérable j’ai fait.

    Mais laissez moi vous expliquer pourquoi... pourquoi je suis ce que je suis maintenant.

    J'étais un garçon particulièrement gentil et bien élevé. Troisième en ligne pour le titre de Vizir de Marm Hel Bokh.. Aussi bien dire que mes chances de prendre le pouvoir était plus mince que la pluie dans le désert! J’adorais ma famille, ma mère était d’Orogund, mon père de Kabalien. Bien que ma mère avait de la misère à se soumettre, comme toutes les femmes de Kabalaa doivent le faire. Mon père avait décidé de ne pas prendre d’autre femme car il l’aimaist beaucoup.

    Mon père, ma mère, mes frères, ma sœur je les aimais tous. J'étais toujours poli, je faisais toujours ma prière, j’allais au temple, étudiait les écrits sacré, et j’adorait être aux temple. Eojah était toujours avec moi et les écrits résonnaient en moi comme des mots de pouvoir, me forçant à faire le bien en toute chose.

    Eojah et ma famille représentait toute ma vie. Jusqu'au jour ou je rencontre Élodie. Elle se promenait en plein souk, cet endroit sâle et crasseux de Marm Hel Bokh qui me faisait lever le coeur. Mais elle y évoluait comme une fleur au coeur de mauvaises herbes et je la pris sous mon aile. Je l'aimais à la folie, elle me rendait tout mon amour dans de petit geste très personnel. Bien que ce fus été contre les écrits, nous avions consommé notre amour bien avant notre marriage que nos parents avaient arrangé. Et puis j’ai glissé… l’amour possiblement, ou ma scythe… ou peut-être avais-je cela dans le sang.

    J’ai mit Marm Hel Bokh a feu et a sang. Si vous en avez entendu parler, rien n'a été exagéré. J'ai fait ce que dit l'histoire. J'ai faillis tuer Elodie, mes fréres et mon père son mort, ma sœur et ma mère furent blessé, j'ai torturé mes amis. Tuer tout les suivant des de la vénérable ordre de chevalerie celeste de l’armée divine d’Eojah. Huit jours de pure démence, de sang, de cris, de larmes.

    Ce que personne ne sait c’est que j'ai été trompé! On m'a fait croire à des choses qui n'étaient pas vrai. Ma volonté n'était pas assez forte pour voir à travers le tissu d'illusion que cette Elith a dressé autour de moi. J’étais obnibulé et je les suivis comme un petit chamelon suit sa mère à travers le désert. Inconscient du danger faisant confiance aveuglément. Cette Elith, un vrai monstre, mais qu’elle beauté! Pour elle j’ai tout détruit ce que j’aimais. Sous de fausse prétention je fus son instrument de vengeance. Enfin moi et ma cher scythe… nous avons maintenant une dette de sang envers elle.

    Les trois ou quatre années qui ont suivi ont été terrible. J'ai fait coulé le sang a Kievenbourg, Noralie, Orogund, des pays ou je croyais que ce cachait Elith. Jusqu'à ce que je comprenne que mes actions ne m'aidaient pas dans ma quête et bien au contraire me tirait vers le bas.

    Je suis aujourd'hui connu sous le nom du chevalier rouge. Les gens me craignent et me respecte avec les honneurs et les conséquences qui sont du à ma gloire. Mais ma gloire est tachée du sang d'innocente victime, en fait il est contenu dans le pommeau de ma scythe. Qu’Eojah me garde du jour ou elle sera pleine. Qu’adviendra t’il de moi?

    Je n'ai pas osé remettre les pieds a Marm Hel Bokh. Je dois d'abord et avant tout détruire Elith. C'est aujourd’hui que commence ma rédemption, je sais que je marche sur une ligne très mince entre l'ombre d’Elith et la lumière d’Eojah. ! Mais si je veux qu’on me pardonne un jour, je dois rester sur ce trajet. Et le jour ou j'aurai ramené Elith avec moi à Marm Hel Bokh, moi et ma scythe subirons le chatîment qu’on nous affublera car j’aurais toujours les écrits de Eojah avec moi.

             
    Cliquez sur les icones pour voir les images.


    Relations
    HéroLiens
    Ayannkiris MélakielEnfant (Biologique)
    Kyrillianès MélakielEnfant (Biologique)
    Navylielle MelakielÉpouse
    Objets de valeurs
    NomType
    Il y a aucun objet pour ce personnage